Pouvoir, santé et société

Pouvoir, santé et société

Revue : Revue générale de droit médical Numéro spécial (ISSN 1297-0115)

Parution : octobre 2008

Support : papier

ISBN : 978-2-84874-101-7

Format : 180x260 mm

460 pages

 

43 €

Epuisé - Existe en numérique sur www.bnds.fr



eBook PDF 45 €

Ces Ires Journées d’histoire du droit de la santé avaient pour ambition de réunir historiens et juristes, français et étrangers, pour qu’ils échangent leurs points de vue et leurs réflexions sur les grands enjeux médico-sociaux, sanitaires et de santé publique qui ont jalonné l’Histoire depuis l’Antiquité romaine jusqu’au XXe siècle.

La difficulté pour l’État de réformer l’art médical, faute d’obtenir un véritable consensus, est une problématique actuelle et en même temps très ancienne. Ce n’est pas d’aujourd’hui que la santé publique est l’affaire des États ; cela remonte, en effet, fort loin. L’État doit-il simplement élaborer un cadre juridique de référence et laisser les professionnels de santé gérer eux-mêmes leurs problèmes ? Faut-il,au contraire, mettre en place une régulation étatique sévère au risque de susciter les résistances du corps médical ?

La France, entre libéralisme et colbertisme, a choisi de faire coexister les deux systèmes avec des résultats finalement peu satisfaisants et des dysfonctionnements dans le droit de la santé. Dès lors, la place de l’historien des institutions était évidente et sa méthode essentielle à l’éclairage attendu sur les phénomènes de pouvoir qui agitent la société médicale française.

Alexandre LUNEL

Contributions :
Mamadou BADJI • Emmanuel CADEAU • Jean-Christophe CAREGHI • Philippe COCATRE-ZILGIEN • Francine DEMICHEL • Pierre-Yves DONZÉ • Hervé GUILLEMAIN • Véronique HAROUEL-BURELOUP • Ninon MAILLARD • Céline PAUTHIER • Christine PENY • Christelle RABIER • Guillaume RODUIT • Dominique SPRUMONT • Daniel TEYSSEIRE • Valérie VINCENT

Haut de page