LEH, l'éditeur au chevet de la santé

LEH, l'éditeur au chevet de la santé 3 janvier 2015

Faire en sorte que les hospitaliers soient au top du droit de la santé et de l’éthique médicale, c’est le métier de base de l’éditeur spécialisé bordelais LEH. Désormais, une de ses nouvelles collections « Décideur Santé » se consacre au management des établissements de santé. Au menu des deux premiers livres : la lutte contre l’absentéisme et le lean management… à l’hôpital.

« Créée il y a 20 ans, la société bordelaise Les Études Hospitalières (LEH) est spécialisée dans l'édition et la formation appliquées au droit, management et stratégie de la santé, ainsi que dans l'événementiel (colloque « Vin, droit et santé »). 

Il y a deux ans, capitalisant sur son expertise et son patrimoine - les nombreuses données publiées depuis son origine - LEH  (1,5 M€ de chiffre d'affaires en 2014, 12 salariés en équivalent temps plein, 25 intervenants formateurs) et son dirigeant fondateur, Sébastien Clément, avaient lancé une banque de données unique en France : la Bibliothèque numérique de droit de la santé et d'éthique médicale (BNDS). Une banque de données qui permet aujourd'hui à LEH de faire l'actualité en lançant une nouvelle collection d'outils d'aide à la décision pour manageurs de centres hospitaliers. Baptisée « Décideur Santé », cette collection publie ses deux premiers ouvrages.

L'absentéisme passé au scanner

Avec deux approches différentes, ils s'attaquent à des problématiques prégnantes de l'hôpital : l'absentéisme, la recherche de l'amélioration des soins et de la maîtrise des coûts.

« La ligne éditoriale de cette collection c'est : penser en homme d'action, agir en homme de pensée. La vocation de cette collection, qui sortira 4 ouvrages par an, est de répondre, en temps réel, aux problématiques qui s'imposent à l'hôpital. Avec le temps, ces problématiques vont évoluer, nos propositions aussi... » explique Sébastien Clément, dont la société a édité 400 livres dans 26 collections depuis sa création.

En attendant, Ellie Derros, l'auteur de Mesurer les coûts cachés de l'absentéisme à l'Hôpital, cadre de santé dans le Puy-de-Dôme (63), part d'un constat implacable. C'est à l'hôpital, aujourd'hui, que l'absentéisme pour raison de santé est le plus préoccupant.
Il est passé dans le secteur de la santé de 3,71 % en 2008 à 5,4 % en 2013. Dans l'hôpital public, le taux explose. Il se situe entre 12 et 14 % en 2013, soit l'équivalent de 1 000 agents arrêtés par jour. Un phénomène qui témoigne d'un grave et profond malaise dans la profession, mais aussi d'un préjudice tant social qu'économique pour le secteur. L'ouvrage permet aux professionnels du soin de mieux évaluer les arrêts de type « maladie » et, de fait, de mieux gérer les absences de salariés.

Le Lean au chevet de l'hôpital

Le second ouvrage, signé Patrice Marvanne, consultant en organisation et management, et qui a pour titre Le Lean à l'Hôpital, vise à expliquer que les méthodes de gestion pratiquées dans l'industrie et dans l'entreprise en général, peuvent se décliner dans le secteur hospitalier. 

Dans ce secteur où, généralement, les mots productivité, argent, économie et rentabilité sont plutôt tabous, l'auteur explique que le Lean à l'hôpital n'est pas un Lean comparable à celui qui peut être appliqué dans l'entreprise dite classique. Pour autant, il entend remettre en question les croyances généralement répandues autour de la gestion des établissements de santé. 

Pour autant, la « greffe » a l'air de vouloir prendre puisqu'hier, à Paris, lors des Journées internationales de la qualité hospitalière & en santé, « tous les ouvrages sur le Lean que nous proposions sur notre stand se sont vendus... à des manageurs et décideurs hospitaliers », assure Sébastien Clément.

Retrouvez l'article en ligne sur La Tribune Objectif Aquitaine