Bioéthique et droit

Bioéthique et droit
Interactions

Auteur(s) : Philippe Pirnay

Parution : mars 2011

Prix : 16  (format papier) 12,80  (format numérique)

En stock, livraison en 48h


Présentation

Comment l’éthique et le droit se nourrissent-ils l’un et l’autre ? Pourquoi ont-ils besoin l’un de l’autre pour évoluer ? Face au danger de voir progresser les sciences de la vie de manière incontrôlée, la bioéthique a voulu pallier le vide textuel et définir l’ensemble des règles juridiques. Après une réflexion sur les spécificités du droit de la bioéthique, l’auteur se demande pourquoi l’éthique ferait-elle changer le droit ?

Philippe Pirnay soulève la question de la fin de vie dans laquelle le droit s’est aventuré. Beaucoup n’acceptant pas l’idée d’un droit qui enregtrerait mécaniquement l’évolution de la société, la question est posée à l’envers : pourquoi le droit prendrait le pas sur l’éthique ?

La loi permet, en matière de bioéthique et de dignité, l’égalité de tous devant elle. L’ouvrage revient sur les deux lois du 29 juillet 1994, dites « de bioéthique », et sur celle du 6 août 2004, précisant leurs spécificités et analysant le retard de leur réexamen, et plus précisément sur le statut de l’embryon, pour comprendre le rôle du droit sur les sujets éthiques.

Parce que le droit est ici encore silencieux, l’ouvrage propose enfin une réflexion sur la greffe du visage où questions éthiques et juridiques s’emmêlent. Les réponses révisables sans cesse montrent que ces questions d’éthique sont difficiles à traduire en droit et difficiles à réformer ; c’est pourquoi éthique et droit restent complémentaires.

À propos de l'auteur

Sommaire Afficher

Chapitre I - Les mots ont un sens... de quoi parlons-nous
1.1. – Qu’est-ce que l’éthique ?
Le Comité consultatif national d’éthique
1.2. – Qu’est-ce que la déontologie ?
Le serment d’Hippocrate
La déontologie se confond-elle avec le droit ?
1.3. – Qu’est-ce que le droit ?
1.4. – Qu’est-ce que la bioéthique ?

Chapitre II - Le droit de la bioéthique
2.1. – La sauvegarde de la dignité de la personne humaine
2.2. – Spécificités du droit de la bioéthique

Chapitre III - Pourquoi l’éthique ferait-elle changer le droit ?
3.1. – Raisons sociétales
3.2. – Raisons inhérentes à la nature du droit
3.3. – Le besoin de morale
3.4. – La remise en question de la place du droit par les juristes
3.5. – Raison médiatique
3.6. – L’euthanasie

Chapitre IV - L’intervention du droit dans le champ de l’éthique
4.1. – Les lois dites « de bioéthique »
4.2. – La révision de ces lois
4.3. – Pourquoi un tel retard au réexamen de ces lois ?
4.4. – Pourquoi encadrer une question éthique par le droit ?
4.5. – Complexité du droit au regard de l’éthique
4.6. – Le statut de l’embryon : il fallait une loi ! Comment la réviser ?
4.7. – Le clonage embryonnaire
4.8. – Là où le droit est encore silencieux et doit encadrer l’éthique : « la greffe du visage »


Collection : Essentiel (ISSN 1631-9702)

Support : papier

ISBN : 978-2-84874-185-7

Format : 115x180 mm

158 pages




Vous pourriez également aimer
Dans la même collection