Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 103

Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 103

Parution : décembre 2007

Prix : 13  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

Le Bulletin juridique du praticien hospitalier

numéro 103, décembre 2007

L'univers chimérique

monstres fabuleux à tête et poitrail de lion, ventre de chèvre, queue de dragon, crachant des flammes. L'autorisation qui vient d'être donnée par la Grande-Bretagne à ses chercheurs de créer in vitro des embryons « chimères » constitués d'un patrimoine génétique humain intégré dans une enveloppe et une machinerie cellulaire d'origine animale, est porteur des plus grandes désillusions. Celles des malades ou des personnes potentiellement malades, comme le commun des mortels, qui espéreront ainsi pouvoir vaincre tous leurs maux y compris le vieillissement inexorable de leurs cellules. Celles des politiciens qui vont ouvrir une nouvelle espérance pour mieux asseoir leur pouvoir sur les gouvernés. Celles des économistes qui vont croire que les thérapies de demain sont contenues dans ces expériences dont le coût est inversement proportionnel à leur utilité. Alors, pourquoi rejeter avec vigueur ces expériences chimériques ? Elles participent de l'idée que l'on peut vaincre la nature ; or d'aucuns savent que l'on ne peut que l'imiter. N'est-ce pas le philosophe anglais Francis Bacon qui avait prononcé cette sentence : « Obéir à la nature pour mieux la dominer » ? Or dominer n'est pas vaincre.

Les politiciens, de quelque bord que ce soit, devraient s'interroger sur la vocation rationalisatrice du planisme étatique et de l'interventionnisme des différentes autorités publiques locales. Le député Bernard Debré et son collègue Vallancien, certes hospitalo-universitaires réputés, devraient méditer leur credo qu'ils répandent à satiété, parce que les médias ne voient que par eux, de rationaliser le système hospitalier. Pour eux, il n'y a de médecine que dans des super-hôpitaux, et il n'y a de médecins que d'hyperspécialistes et de sur-diplômés. Eux aussi postulent pour un univers chimérique ou l'alliance n'est pas entre l'homme et l'animal, mais entre le scientifique et l'économiste en oubliant l'humain.

La science n'est pas au service de l'économie ou vice versa ; science et économie ne valent que par et pour l'homme…

L'homme n'est pas une chimère et son univers n'est pas l'artifice d'un système scientifique.

Sommaire Afficher

Éditorial

L'univers chimérique

Lois, décrets, arrêtés

Informations générales

Le médicament à l'hôpital vu par la Cour des comptes
La Cour des comptes évalue le parcours de soins coordonné
La remise en cause du modèle français de distribution de médicaments
Le président de la République propose une nouvelle réforme hospitalière
Vaccins : convaincre et innover pour mieux protéger
La Cour des comptes examine le revenu des médecins libéraux

Éthique, déontologie

L'avis très nuancé du Sénat sur les tests ADN pour prouver la filiation d'un demandeur de visa de long séjour pour raison familiale

Organisation médicale

La prise en charge précoce des AVC présente de multiples lacunes dans l'organisation des soins

Document

Les nouvelles actions du plan de santé mentale pour 2008

Le point sur

La faute caractérisée d'un médecin anesthésiste-réanimateur

Point de vue

La redevance au titre de l'activité libérale : quel texte !...

Santé - environnement

Jurisprudence

La maltraitance, par un infirmier en psychiatrie, des personnes hospitalisées justifie la révocation de l'intéressé et ne peut être amnistiée car elle constitue un manquement à l'honneur professionnel
Le recrutement d'un praticien à titre provisoire appartient au préfet et son licenciement ne peut être le fait du directeur de l'établissement dans lequel il est affecté2

Question - réponse

Gratuité des soins pour les praticiens hospitaliers (PH), les attachés et les remplaçants

Dossier

L'activité libérale des praticiens hospitaliers temps plein à l'hôpital


Revue : Le bulletin juridique du praticien hospitalier (ISSN 1625-4104)

Support : papier




Vous pourriez également aimer
Anciens numéros