Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 124

Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 124

Parution : janvier 2010

Prix : 15  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

Le Bulletin juridique du praticien hospitalier

numéro 124, janvier 2010

L'effet placebo ...

Il est des lois comme des faux médicaments : leur existence autorise toutes les exaltations, toutes les espérances ou inversement selon les dispositions de l'interlocuteur.
On remarquera que chaque fois qu'une nouvelle loi est promulguée, il y a comme une sorte d'état de grâce où les détracteurs sont comme anesthésiés et les thuriféraires ardents d'en découdre. Puis, au fur et à mesure que les décrets sont publiés - et Dieu sait combien il en faut ! - les ardeurs s'éteignent et les critiques vont crescendo.
C'est ainsi ; on vit désormais au rythme de la loi. Alors, dans les hôpitaux, pour ne citer que cette sphère d'activité, tous les quatre ou cinq ans une nouvelle loi ou une nouvelle ordonnance vient peu ou prou chambouler la précédente et entre-temps la loi annuelle dite de financement de la Sécurité sociale permet aux exégètes de décortiquer les alinéas qui sont supprimés ou ajoutés.
Est-ce ainsi que l'on va atteindre les objectifs d'un service public hospitalier en soif de renouveau? Estce ainsi qu'on va rassurer, à défaut de galvaniser, les personnels hospitaliers de plus en plus désenchantés ? Et est-ce ainsi que l'on va rendre crédible l'action politique qui semble de plus en plus lasser les citoyens ? L'effet placebo ne dure qu'un temps ; il faudrait écouter les médecins qui sont sur le terrain et qui, tous les jours, ont à rendre des comptes aux seules personnes qui comptent : les malades...

Sommaire Afficher

Éditorial

L'effet placebo…

Lois, décrets, arrêtés

Informations générales

Les dépenses pour la prise en charge du diabète ont augmenté de 75 % entre 2001 et 2007
La dette hospitalière laissée par les visiteurs étrangers
Le second plan cancer 2009-2013
Les missions des ARS
La prévention des grossesses non désirées
L'endettement des établissements publics de santé

Éthique, déontologie

Une proposition de loi pour finir sa vie dans la dignité

Organisation médicale

Retraite complémentaire (IRCANTEC) des PH poursuivant leur activité
La répartition géographique des médecins et l'incitation à servir
L'indemnisation du temps de travail additionnel n'est pas cumulable avec l'indemnité de sujétion

Point de vue

L'État contre l'État

Document

Le système hospitalier à la croisée des réformes

Le point sur

La T2A

Jurisprudence

La mise en disponibilité d'office et le licenciement sans indemnité d'un praticien hospitalier à temps partiel dont le poste a été supprimé, n'est possible que si le centre hospitalier concerné lui a proposé au préalable trois postes vacants que l'intéressé aurait refusés

Question - réponse

Le chef de service doit-il répondre à la réquisition à personne qui lui est adressée ?

Dossier

Dictionnaire de la HPST (2e partie)


Revue : Le bulletin juridique du praticien hospitalier (ISSN 1625-4104)

Support : papier




Vous pourriez également aimer
Anciens numéros