Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 140

Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 140

Parution : septembre 2011

Prix : 15  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

Le Bulletin juridique du praticien hospitalier

numéro 140, septembre 2011

Du bruit, du vent…


De partout, ça bruisse ; de partout, ça remue : est-ce la marque de notre civilisation occidentale ? Alors que nous avons inventé La Trappe, nous voici dans la cacophonie. D’anachorètes nous sommes devenus grégaires. Bref, tout est fait pour nous fatiguer alors que notre vie s’allonge !... Que de contradictions…


Point trop n’en faut. Que dire si ce n’est un certain désappointement devant cette inflation de lois, de décrets, d’arrêtés, de circulaires, que sais-je encore ? Que dire si ce n’est un certain découragement devant cette bureaucratie cancéreuse qui ankylose peu à peu notre dynamisme ?


L’État est partout ; l’État est le tout. Alors, à quoi sert-on ?
Faut-il lorgner quelques vacations d’experts visiteurs de l’HAS pour donner du sens à ce désenchantement ?
Faut-il préférer la voie politique et devenir un cacique de cette démocratie versant dans l’anarchie ?
Faut-il se replier dans le carriérisme et guigner le prochain poste en vue ?
Faut-il renforcer le corporatisme et dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles ?
Faut-il s’indigner et refuser le nomenclaturisme stérile ?
Que faire ? Du bruit et du vent ?
Que l’on sache, tout commence par le courage de se remettre en cause, sans bruit et sans vent.

Sommaire Afficher

ÉDITORIAL

Du bruit, du vent…

LOIS , DÉCRETS , ARRÊTÉS

INFORMATIONS GÉNÉRALE S

La profession d’optométriste ne sera pas reconnue par l’État

Lutte contre l’obésité

L’aide médicale de l’État en forte hausse

Le point sur le bisphénol A depuis la loi du 30 juin 2010

La réforme de la loi HPST et la médecine de proximité

ORGANISATION MÉDICALE

Pénibilité du travail des praticiens hospitaliers

Interaction entre hôpital et université : la nouvelle gouvernance des CHU

ÉTHIQUE, DÉONTOLOGIE

Respect de la clause de conscience

L E POINT SUR

La lutte contre le sida

La nouvelle organisation de la médecine légale

POINT DE VUE

Santé et liberté

DOCUMENT

Conclusions et synthèse du rapport Gaillard sur l’évolution du statut hospitalier universitaire

JURISPRUDENCE

Le refus du malade pour une nouvelle intervention chirurgicale suite à l’aggravation d’une faute opératoire n’exonère pas le centre hospitalier de sa responsabilité vis-à-vis du patient

Le défaut d’information lié au risque exceptionnel engage la responsabilité du service public hospitalier et oblige le juge à rechercher si la patiente a subi une perte de chance de se soustraire aux dommages qui lui furent infligés

QUESTION-RÉPONSE

Dans le cadre d’une réquisition, doit-on informer le médecin que ses coordonnées personnelles ont été transmises à la police ou à la gendarmerie ?

DOSSIER

Établissements de santé et service public


Revue : Le bulletin juridique du praticien hospitalier (ISSN 1625-4104)

Support : papier




Vous pourriez également aimer
Anciens numéros