Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 156

Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 156

Parution : mars 2013

Prix : 16  (format papier) 16  (format numérique)

En stock, livraison en 48h


Présentation

Le Bulletin juridique du praticien hospitalier

numéro 156, mars 2013

Pour l’hôpital l’enjeu est médical
Recevoir avec humanité les patients, bien sûr ; vraiment, a-t-on attendu la loi du 4 mars 2002, relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, pour y répondre ?
Soigner sans distinction les malades ; évidemment, est-ce bien nouveau? N’est-ce pas faire injure à tous les médecins qui, depuis toujours, se sont donnés à leurs patients ?
Équilibrer les comptes : pense-t-on en haut lieu que les médecins ne sont pas capables de comprendre que l’hôpital ne peut pas dépenser plus qu’il ne reçoit ?
Les médecins ont eu le tort de déléguer aux gestionnaires les questions économiques parmi lesquelles la gestion des personnels et leur statut. Cela a entraîné le développement inconsidéré des dépenses d’administration. La bureaucratie, comme le cancer, se nourrit d’elle-même si rien ne vient la combattre. Les structures hospitalières ont grossi au point de les rendre « éléphantiasiques ». L’enseignement médical s’est réduit aux seuls services hospitaliers des CHR, sauf exception notoire...
Bref, tout semble figé au point que chaque majorité d’alternance en est réduite à sa loi hospitalière, sans véritable nouveauté, si ce n’est d’embrumer un peu plus les véritables enjeux.
Pour l’hôpital, l’enjeu est médical, rien ne pourra replacer l’aura du médecin, tant pis si cela ne convient pas au politiquement correct.

Sommaire Afficher

ÉDITORIAL
Pour l’hôpital l’enjeu est médical
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Personnes âgées et handicapées : la mise en place du Comité nationalpour la bientraitance
Les ministres ont un pouvoir hiérarchique sur les directeurs d’ARS
Dossier pharmaceutique en établissement : l’expérimentation est lancée
Services d’urgences
Financement des réseaux de santé
ORGANISATION MÉDICALE
 Le temps de travail des internes
Si l’hôpital ne peut pas prouver le décompte du temps additionnel, les éléments apportés par le praticien sont seuls admis
ÉTHIQUE, DÉONTOLOGIE
Médecine prédictive et balbutiements d’un concept aux enjeux considérables
LE POINT SUR
La stérilisation des majeurs protégés
DOCUMENT
Extraits du mémorandum de la Fédération hospitalière de France,
Le Service public de santé : 2012-2017
POINT DE VUE
Qu’en est-il du droit des malades ?
LOIS, DÉCRETS, ARRÊTÉS
JURISPRUDENCE
La prescription d’un antibiotique par des étudiants en médecine sans en référer à un praticien constitue une faute dans l’organisation et le fonctionnement du service public hospitalier
Refus de dédommagement dans le cas d’absence de lien de causalité établi de manière directe et certaine entre le retard de diagnostic fautif d’un AVC et la perte de chance
QUESTION-RÉPONSE
Les nouvelles dispositions du compte épargne-temps permettent-elles un rachat total des jours épargnés ?
DOSSIER
Panorama 2012 de l’obligation d’information du médecin envers les patients.
Cette obligation est-elle toujours tenable dans tous ses aspects ?


Revue : Le bulletin juridique du praticien hospitalier (ISSN 1625-4104)

Support : papier

26 pages




Vous pourriez également aimer
Anciens numéros