Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 164

Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 164

Parution : janvier 2014

Prix : 16  (format papier) 16  (format numérique)

En stock, livraison en 48h


Présentation

Le Bulletin juridique du praticien hospitalier

numéro 164, janvier 2014

«Bed» ou «bad» management ?

Pour désencombrer les lits des urgences, un pseudopode du ministère de la Santé, le Conseil national de l’urgence hospitalière, propose de généraliser le bed management…
Là encore, on s’attaque aux symptômes sans toutefois soigner le mal !
Pourquoi les lits d’urgence sont-ils saturés ?
La fermeture de nombreux services d’urgence – dont l’emblématique service des urgences de l’Hôtel-Dieu de Paris – reporte, sur ceux qui subsistent, les patients en attente de soins immédiats.
Faut-il alors dédier – comme l’on dit – ou sacrifier l’emploi d’un cadre de santé pour rechercher des lits d’aval ? Comme palliatif, assurément, mais ce sera comme les doublements d’autoroutes : cela sera bienvenu pendant quelques mois, puis de nouveau le flux des patients grandissant, le nombre de lits d’aval diminuant à cause de la productivité due à la T2A, tout redeviendra comme avant.
Ce management de crise ne peut survivre car chacun sait que la crise n’a qu’un temps, au demeurant court. Ne faudra-t-il pas, alors encore dans l’urgence, rouvrir des services d’urgence dans les hôpitaux où on les a supprimés ? N’est-ce pas du bad management?

Sommaire Afficher

ÉDITORIAL
• « Bed » ou « bad » management ?
INFORMATIONS GÉNÉRALES
• Amélioration des droits sociaux des internes hospitaliers handicapés ou malades
• Médecins étrangers ou à diplôme étranger
• Les accidents de la vie courante
• Les vaccinations vues par la Cour des comptes
• Maladies cardio-vasculaires
• PMSI et dossiers médicaux : les difficultés liées à l’externalisation du codage
LOIS, DÉCRETS, ARRÊTÉS
ÉTHIQUE, DÉONTOLOGIE
• La Cour de cassation refuse la « protocolisation » des règles de sortie en cas d’hospitalisation libre
• Le médecin peut-il informer sa patiente sur la gravité de son état alors que l’époux s’y est expressément opposé ?
• Accès direct au dossier médical par le patient, pas d’obligation de restitution à l’issue du délai légal d’archivage
ORGANISATION MÉDICALE
• Modification de l’arrêté du 30 avril 2003 relatif à la permanence des soins
• Le contrat de médecin coordonnateur ne porte pas atteinte à l’indépendance des praticiens selon le CEE
• Le chef de pôle a le droit, en cette qualité, d’accéder au dossier médical d’un praticien exerçant dans un service relevant du pôle
DOCUMENT
• Une amorce de réforme de financement des établissements de santé
LE POINT SUR
• Médicaments, AMM, contrôles
POINT DE VUE
• À propos de la violence dans les hôpitaux
JURISPRUDENCE
QUESTION-RÉPONSE

• Peut-on opposer la prescription quadriennale à toute demande de compensation des gardes et astreintes ?
DOSSIER
• Histoire politique des institutions hospitalières sous la Ve République : des statuts pour tous… les personnels et les malades


Revue : Le bulletin juridique du praticien hospitalier (ISSN 1625-4104)

Support : papier

Format : 210x297 mm

26 pages




Vous pourriez également aimer
Anciens numéros