Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 92

Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 92

Parution : novembre 2006

Prix : 12  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

Le Bulletin juridique du praticien hospitalier

numéro 92, novembre 2006

A propos de la santé

Le dernier Congrès national de la Mutualité française s'est polarisé sur la notion de « parcours de santé » que les dirigeants mutualistes voudraient développer chez leurs 38 millions d'adhérents (chefs de famille et ayants droit). Qui ne souscrirait à un tel programme ? Or les mots ont un sens et à force de l'ignorer on risque d'atteindre le contraire de ce que l'on voudrait. La santé ce n'est pas les soins ; ceux-ci participent à la prévention ou, le plus souvent, au recouvrement d'une partie de la santé de tout un chacun. La santé, du latin sanus, « ce qui est sain », est un concept bien plus large que celui de soins. La santé c'est d'abord l'éducation, l'hygiène, la qualité de vie chez soi, au travail et c'est aussi, mais bien plus marginal que ce que l'on croit, les soins. Vouloir, alors que l'on médite pour l'accès aux soins pour tous, que cela se transforme en santé pour tous, c'est un élargissement considérable que seule la puissance publique peut se permettre d'élaborer avec discernement, car la santé ne peut être imposée. On sait où cela a mené !… La plupart des régimes dictatoriaux et totalitaires ont voulu une santé étatisée, imposée. L'eugénisme participe à cette folie de la santé obligatoire. La santé est un art de vivre que seule une société d'hommes libres peut mettre en oeuvre. Faites d'abord que chaque enfant puisse devenir un citoyen libre, émancipé de toutes les superstitions, maître de ses croyances, tolérant envers les autres, et vous aurez une société en bonne santé. Les mutualistes en tant que tels ont bien du chemin à parcourir s'ils veulent se substituer à la puissance publique : est-ce leur programme ou ne s'agit-il pas encore d'une erreur de mots commise par des dirigeants qui oublient de réfléchir à ce qu'ils disent et écrivent ?

Sommaire Afficher

Éditorial

À propos de la santé

Lois, décrets, arrêtés

Informations générales

L'exercice hospitalier des médecins à diplôme hors de l'Union européenne
Toujours les infections nosocomiales !…
Le ministre refuse de rémunérer les « médecins mercenaires »
Le dépistage précoce des troubles comportementaux de l'enfant
Le contrôle des eaux destinées à la consommation humaine

Éthique, déontologie

Le respect du secret médical à propos du contentieux lié aux antiviraux

Organisation médicale

La redevance de l'activité libérale pour les actes endoscopiques
et les actes de radiologie et cardiologie interventionnels
La transmission des informations médicales en psychiatrie
L'accréditation de la qualité des pratiques professionnelles
L'aggiornamento très partiel du statut de PH

Document

Les propositions et les conclusions du rapport Giraud sur les CHU

Le point sur

La modification du statut de PH bute sur la nomination locale

Point de vue

Quid des territoires de santé ?

Jurisprudence

Le dédommagement de la faute personnelle détachable de la fonction d'un PH peut être en partie supporté par l'établissement employeur si le service présentait une défaillance dans son organisation
Le transfert de bureau d'un praticien hospitalier est une mesure d'ordre intérieur qui ne peut faire l'objet d'un recours pour excès de pouvoir
Devant le comité médical, le droit de connaître l'avis du médecin expert est une formalité substantielle pour permettre le droit de réplique

Question - réponse

Peut-on recruter un médecin retraité ou une infirmière à la retraite ?

Dossier

La nouvelle organisation des urgences hospitalières


Revue : Le bulletin juridique du praticien hospitalier (ISSN 1625-4104)

Support : papier




Vous pourriez également aimer
Anciens numéros