Être malade en France du XIXe au XXIe siècle

Être malade en France du XIXe au XXIe siècle
Entre exclusion et réinsertion

Auteur(s) : Pierre Guillaume

Parution : octobre 2015

Prix : 30  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

L’être humain a de tout temps été confronté à l’expérience de la souffrance mais en lui accordant des significations fort différentes. Ce livre est tentative d’évocation de cette diversité allant de l’acceptation, notamment comme sanction divine, à un rejet au nom d’un humanisme progressivement affirmé.

Longtemps subie comme indice incontournable pour l’identification du mal, la souffrance est progressivement combattue lorsque les progrès de la médecine scientifique en donne les moyens, ce qui conduit à un changement du regard sur la place à donner dans la société aux malades, quel que soit leur âge et leur statut.

Cette lutte contre la souffrance est une dimension majeure de la démocratisation des populations progressivement concernées.

À propos de l'auteur

Pierre Guillaume

Pierre Guillaume

Pierre GUILLAUME a consacré plusieurs ouvrages à l'histoire des médecins, des malades et de la protection sociale. On peut citer Du désespoir au salut : les tuberculeux aux XIXe et XXe siècles (Aubier, 1986), Peurs et terreurs face à la contagion (en collaboration, Fayard, 1988), Médecins, Église et Foi (Aubier, 1990), Le rôle social du médecin depuis deux siècles (1800-1945), Comité d'Histoire de la Sécurité sociale (1996), Mutualité et médicalisation (Éditions de l'Atelier, 2000).
Aujourd'hui, il est professeur honoraire d'histoire contemporaine.

Sommaire Afficher

Introduction

Chapitre premier
À chaque âge ses risques et ses souffrances

1. Combattre la souffrance, nouvel impératif pour le médecin, maternité et petite enfance
2. Des souffrances exemplaires de l’adulte
. La goutte
. La phtisie
3. Vieillir

Chapitre deuxième
Les réponses données à la dépendance

1. Des héritages
. L’enfermement comme alternative à l’abandon
. Le principe de la pension accordée comme reconnaissance des services rendus
. Pallier les défaillances familiales
2. Les innovations
. Des impératifs nouveaux
. Une timide ouverture sociale des hôpitaux vers le haut.
. L’âge de la mutualité, étape de la démocratisation de la médecine
. La mise en place de l’État-providence

Chapitre troisième
Les malades dans le contexte des succès et des difficultés de l’État-providence

1. Pérennité des principes et modernisation des pratiques
. Le personnel soignant
. De la protection des seuls salariés du commerce et de l’industrie à la protection pour tous
. Maîtriser les dépenses de santé
. Insérer ou réinsérer les exclus
. L’espace médical
. La charité réhabilitée
2. La confrontation avec la souffrance et la mort
. Les plus vulnérables
. Impératifs de santé sociale et coût du progrès
. De la sécurité sociale à l’aide sociale
. Les droits des malades
. Vers une charte du patient hospitalisé

Conclusion

Bibliographie


Collection : Ouvrages généraux

Support : papier

ISBN : 978-2-84874-624-1

Format : 160x240 mm

198 pages




Vous pourriez également aimer
Dans la même collection