L'argent des ONG

L'argent des ONG
La liberté des ONG au risque de leurs financements

Auteur(s) : Patrick Aeberhard, Sonia Jedidi, Antoine Vaccaro

Parution : juillet 2008

Prix : 25  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

La complexité, morale et pratique, des financements publics et privés des ONG a des répercussions directes ou indirectes sur l'action des ONG, leur image ou leurs relations avec les autres acteurs présents dans les moments de crise. La mise en oeuvre de collectes de fonds privés et/ou de recherches de financements publics créent des relations de pouvoir et d'interdépendance entre l'ensemble des acteurs. Autour d'une ­journée-débat, nous avons abordé avec des représentants d'ONG et du monde associatif, des journalistes et des universitaires les avantages et les inconvénients, non seulement pratiques mais également éthiques des différents financements reçus par les ONG.

Les limites des acteurs dans la réponse apportée concrètement aux enjeux humanitaires ont été ­abordées dans les pays développés et dans les pays du tiers monde. La nature des financements qui interviennent dans la gestion des enjeux sanitaires et médicaux d'une crise a été également questionnée. Nous avons essayé en conclusion de faire des recommandations pour l'avenir.

Autour de Patrick Aeberhard, professeur associé à l'université Paris 8, Antoine Vaccaro, président du Centre d'étude et de recherche sur la philanthropie et Sonia Jedidi, présidente de l'ONG ACTED, se sont réunis quelques uns des plus importants acteurs de l'action humanitaire.

À propos des auteurs

Patrick Aeberhard

Patrick Aeberhard

Patrick Aeberhard est professeur associé à l'université Paris 8. Il est également le fondateur du DU « Droit et stratégies de l’action humanitaire » (« Santé, urgence, développement ») et ancien président de Médecins du Monde.
Sonia Jedidi

Sonia Jedidi

Sonia Jedidi est présidente de l'ONG ACTED, coresponsable du DU « Droit et stratégies de l’action humanitaire » (« Santé, urgence, développement ») et docteur en géopolitique.
Antoine Vaccaro

Antoine Vaccaro

Antoine VACCARO est président du Centre d'étude et de recherche sur la philanthropie.

Sommaire Afficher

Préface
Introduction: qui paye ?
Allocution d'accueil : l'aiguillon des pouvoirs publics

PREMIÈRE TABLE RONDE
LA CAPACITÉ DE MOBILISATION DES ONG FACE AUX POUVOIRS PUBLICS DANS LA PRISE EN CHARGE DES POPULATIONS VULNÉRABLES EN FRANCE

1. De l'opération des tentes de Médecins du monde et des Enfants de Don Quichotte au droit de logement opposable
2. Faire le droit !
3. Les transparents
4. La médecine sociale
5. Quel coup médiatique ?
6. Crise ou conflit ?


DEUXIÈME TABLE RONDE
LES FINANCEMENTS LIÉS À LA GESTION DES CATASTROPHES NATURELLES PAR LES ONG : L'EXPÉRIENCE DU TSUNAMI DE DÉCEMBRE 2004

1. Malheur aveugle ou générosité injuste ?
2. Les financements liés à la gestion des castatrophes : la réponse des États-Unis aux grandes catastrophes depuis le 11 S Septembre
3. La responsabilité de bien dépenser
4. Réaffecter les dons
5. Faire évaluer une solidarité internationale émotionnelle vers une solidarité internationale substantielle


TROISIÈME TABLE RONDE
LA RESPONSABILITÉ DE PROTÉGER : ONG/MÉDIAS/ÉTAT

1. Le triangle infernal
2. L'enfer sur terre
3. Les humanitaires à l'épreuve au Darfour
4. Je t'aime moi non plus


Conclusion


Collection : Actes et séminaires

Support : papier

ISBN : 978-2-84874-092-8

128 pages




Vous pourriez également aimer
Dans la même collection