La Gazette de l'Hôpital numéro 75

La Gazette de l'Hôpital numéro 75

Parution : août 2008

Prix : 13  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

La Gazette de l'hôpital

numéro 75, août 2008

Les CHU s'enfoncent dans le rouge!...*

Que dire de cette faillite annoncée sans les apports complémentaires des caisses de Sécurité sociale qui ne peuvent pourtant pas dépenser des sommes qu'elles n'ont pas ?… Le déficit des 31 CHR (dont 29 CHU) serait passé de 24 millions d'euros en 2005, à 367 millions d'euros en 2007. Les plans d'investissement de ces mastodontes hospitaliers sont à la baisse,mais, pour l'heure, on ne parle pas de cure d'amaigrissement. Au lieu de s'interroger sur le niveau de leurs dépenses, les responsables de ces CHU considèrent que c'est le financement à la tarification qui est mal adapté à leur situation. Pourtant, c'est la conférence de leurs directeurs généraux qui demandait la T2A dès le début des années 2000, et c'est encore les CHU qui émargent plus que proportionnellement à leur poids dans les crédits MIGAC, et c'est pour eux que furent créées les fameuses missions d'enseignement et de recherche. Les dépenses administratives des CHU sont bien au-delà des 3 % des frais administratifs de toutes les grandes sociétés ; elles représentent entre 8 et 12 %si l'on compte les secrétariatsmédicaux.Or plus on demande de remplir des dossiers à des médecins, plus ceux-ci exigent des secrétaires, etc. L'Administration hospitalière est bien trop développée, remettant en question la taille de ces structures. Plus un ensemble est important, plus il lui faut des leviers administratifs intermédiaires et plus les contrôles sont tatillons et surtout redondants. Mais là où les économies pourraient être considérables, c'est sur la suppression des multiples réunions de commissions et autres comités, qui officiellement sont au nombre d'une vingtaine et officieusement bien plus, tant il semble opportun de satisfaire tout le monde dans ses nombreuses revendications. Le total des heures perdues en réunions dépasse largement les 15 % du nombre d'heures théoriquement travaillées. Sachant que les dépenses de personnel, toutes catégories confondues, représentent 70 % des dépenses des CHU, si on réduisait de moitié le nombre de réunions on économiserait déjà plus de 5 % du montant des dépenses, et ainsi l'équilibre serait retrouvé, car ces heures économisées seraient rendues à la production. Pour clore ce chapitre, ne faut-il pas dénoncer les nombreux doublons d'équipements que seuls ceux qui ont vécu dans ces ensembles hospitalo-universitaires peuvent en soupçonner la réalité.Là encore,des économies de 1 à 2 %permettraient de réinvestir dans la formation des personnels, seul élément permettant d'élever la conscience professionnelle en économisant la lourdeur des procédures des contrôles qui sont de plus en plus transgressées.On est bien conscient que la dérive des CHU va mettre en péril l'ensemble du service public hospitalier, hélas, puisque l'on s'est évertué, depuis plus de trente ans, à supprimer les hôpitaux intermédiaires dits de proximité. * Tel est le titre d'un article du Panorama du médecin (supplément « Hôpital », n° 5103, du 19 mai 2008

Sommaire Afficher

Informations

Le financement des heures supplémentaires dans la fonction publique hospitalière
La loi du 16 avril 2008 relative à la journée de solidarité
Les modalités d'indemnisation des jours accumulés sur le compte épargne-temps (CET)
L'ATIH intègre la Mission nationale d'appui à l'introduction de la T2A en psychiatrie et en soins de suite ou réadaptation
La chirurgie française aujourd'hui

Document

L'hôpital public : une nécessaire reconversion

Le point sur

Les SROS de troisième génération

Libre propos

Le dossier médical en débat

Cas pratiques

Quels sont les droits à congé annuel d'un agent qui effectue son temps de travail sur quatre jours ?
Un directeur DESS hors classe assurant un intérim peut-il bénéficier de l'indemnité d'intérim ?
Quelle est la situation de l'agent stagiaire en maladie qui est absent lors de la visite de contrôle ?

Questions écrites

Le partenariat public-privé
La formation des sages-femmes
Le maintien à domicile des personnes dépendantes
Le statut des aides-soignants

Chronique de jurisprudence

La demande préalable
Le recours pour excès de pouvoir

Lois, décrets, arrêtés

LEH Formation

Étude

Les questions auxquelles doit répondre la réforme hospitalière 2008


Revue : La Gazette de l'hôpital (ISSN 1268-3442)

Support : papier




Vous pourriez également aimer
Anciens numéros