Le fou, son médecin et la société

Le fou, son médecin et la société
La folie à l'épreuve du droit de l'Antiquité à nos jours

Un regard passionnant sur le fou et sa place dans la société de l'Antiquité à nos jours

Auteur(s) : Alexandre Lunel

Parution : octobre 2019

Prix : 35  (format papier)

En stock, livraison en 48h

Parution en octobre 2019


Présentation

À l’évocation de la folie, on ne peut qu’être saisi par les images carcérales du traitement jadis réservé par la société au fou entravé et isolé derrière de hauts murs. Pourtant, cette histoire ne doit pas se laisser si aisément « enfermer ». En arrière-plan se dégage une autre réalité, celle du soin et de la prise en charge du malade par le médecin. Depuis l’Antiquité, la folie est source d’intérêt, de fascination et de crainte. Du furieux à l’idiot en passant par le fou de Dieu et le possédé, celui que l’on appellera aliéné au XIXe siècle et malade mental au XXe siècle questionne chaque époque sur son identité et sa place dans la société. Du cercle familial vers la scène publique, le fou est ballotté au cours des siècles au gré de vents souvent contraires qui poussent tantôt à l’intégrer tantôt à limiter ses agissements. L’évolution historique témoigne de cette délicate recherche du point d’équilibre entre protection du fou et garantie de l’ordre public. En marge des idées reçues, ce livre raconte l’histoire tourmentée du face-à-face entre la société et le fou de l’Antiquité jusqu’à nos jours.

À propos de l'auteur

Alexandre Lunel

Alexandre Lunel

Alexandre Lunel est maître de conférence HDR en histoire du droit à l'université Paris 8 et membre du Centre de recherche de droit privé et droit de la santé (EA 1581).

Sommaire Afficher

Sommaire
Préface
Avant-propos


PREMIÈRE PARTIE : UN ENCADREMENT PROGRESSIF DE LA SANTÉ MENTALE DE L’ANTIQUITÉ À LA FIN DE L’ANCIEN RÉGIME
Chapitre I : L’arrière-plan antique : le legs de la Grèce et de Rome
Chapitre II : La folie au Moyen Âge et à la Renaissance : entre l’incapacité et le bûcher
Chapitre III : L’enfermement des fous sous l’Ancien Régime


SECONDE PARTIE : L’AFFIRMATION D’UN STATUT DU MALADE MENTAL (XIXE-XXE SIÈCLES)
Chapitre I : Naissance de la psychiatrie et immobilisme de la loi (1789-1837)
Chapitre II : La loi de 1838 sur les aliénés : ordre public ou offre de soins ?
Chapitre III : Psychiatrie et nouveau siècle : l’asile, chronique d’une mort annoncée


Postface
Bibliographie
Table des matières

Extrait Afficher

Veuillez renseigner votre adresse e-mail ci-dessous afin de télécharger un extrait :


Collection : Intempora (ISSN 2270-2792)

Support : papier

ISBN : 978-2-84874-762-0

Format : 160x240 mm

196 pages



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !


Vous pourriez également aimer