Médecine et Prison

Médecine et Prison
Entre éthique et droit

Auteur(s) : Paolo Girolami

Parution : novembre 2013

Prix : 40  (format papier) 32  (format numérique)

En stock, livraison en 48h


Présentation

La pratique médicale en milieu carcéral doit faire face à une contradiction qui va droit au cœur de la réflexion éthique et juridique : tandis que la médecine vise à soulager la souffrance, la prison l’impose.
Pour dépasser cette contradiction, on peut envisager deux solutions. La première réside dans une sorte de compromis : le professionnel de santé, face aux règles contraignantes de la prison, doit faire exception à ces règles chaque fois que l’exercice en milieu carcéral met en danger le statut éthique de son engagement professionnel. C’est donc la médecine qui doit s’adapter à la prison.
La seconde solution, à travers une analyse critique du sens de la peine et de la réalité carcérale, se fonde sur la constatation que la prison est une institution qui, comme toute institution dans un État de droit, est soumise à un processus de transformation en institution juste. En d’autres termes, la prison, bien que forte de la loi, est à la recherche du droit.
Les professionnels de santé peuvent contribuer à cette transformation. Ainsi on pourra affirmer que, grâce à la médecine, le droit va s’installer en prison. Le parcours démonstratif pour valider cette seconde solution est proposé dans ce livre.

À propos de l'auteur

Paolo Girolami

Paolo Girolami

Paolo Girolami, médecin légiste, criminologue, docteur en
éthique médicale (Université Paris Descartes), enseigne la médecine
légale, le droit médical et la bioéthique en Italie et collabore avec
plusieurs institutions de recherche en Europe. Il est l’auteur de nombreux
ouvrages consacrés à la bioéthique et au droit médical.

Sommaire Afficher

Avertissement et remerciements

Avant-propos

Introduction

 

Chapitre 1. Au cœur du problème

§1. Paul Ricœur et les contradictions de la médecine en milieu carcéral

 

Chapitre 2. Dire l’éthique

§2. Éthique et morale. Définir pour comprendre

§3. La vertu de l’homme et l’ordre du monde

§4. Le logos

§5. La perspective de la vie bonne

§6. Le manque, le désir et l’estime de soi

§7. La passivité de l’homme et sa capacité de relation

§8. L’amitié et le problème de l’asymétrie

§9. L’autre. Première lecture de la Parabole du Bon Samaritain

§10. L’intérêt

§11. L’institution

§12. La règle

§13. Être et devoir être

§14. Le bon et le juste. La théorie de John Rawls

§15. Coopération et partage

§16. La visée éthique et le moment déontologique

§17. La norme morale et l’autonomie

§18. L’exemple kantien de l’omission de secours

 

Chapitre 3. Le tragique de l’action

§19. Le tragique de l’action

§20. Le pardon

§21. L’homme et son «activité contre». Force et communication

§22. L’individu et la personne selon Emmanuel Mounier

§23. L’homme agent et patient

 

Chapitre 4. La médecine en action

§24. La médecine : une activité contre

§25. Médecine et violence. Le témoignage du Docteur Hautval

§26. La médecine et la souffrance. Le dolorisme et la cruauté

§27. Médecine et pardon

§28. La racine «med» de «médecine

§29. Le juste remède

§30. La personne et l’empathie

§31. Pitié et compassion. Deuxième lecture de la Parabole du Bon Samaritain

§32. Empathie et médecine. Consentement et respect

§33. L’empathie et la Règle d’or

§34. Dernières remarques sur l’éthique et la déontologie de la médecine

 

Chapitre 5. Le droit en action

§35. Le droit : une activité contre

§36. Droit et langage

§37. Le droit et l’État

§38. Droit et justice

§39. L’enseignement de Michel Villey

§40. Troisième lecture de la Parabole du Bon Samaritain

§41. Amour et justice

§42. Médecine et droit. Les droits fondamentaux

 

Chapitre 6. Le sens de la peine

§43. Trois hypothèses sur la fonction de la peine

§44. Prévention

§45. Thérapie

§46. Restauration

§47. La peine «douloureuse» et la pensée de Nietzsche

§48. L’humanisme pénal postmoderne

§49. Soigner ou punir ? La leçon de Michel Foucault

§50. Les doutes de Paul Ricœur

§51. À la recherche d’une solution. Les notions de culpabilité et de juste distance

 

Chapitre 7. Aux portes de la prison

§52. Le paradoxe pénitentiaire

§53. Le projet médical de la prison

§54. Évolution de la prison et notion de traitement

§55. La prison et ses paradigmes

§56. Mario Carrara et la prison d’Untermassfeld

§57. Utopie sécuritaire et idéologie victimaire

§58. La prison : une institution «complète et austère»

 

Chapitre 8. En prison

§59. La peur et la violence en prison

§60. Quatre modèles de prison

§61. La coopération en prison

§62. La prison étudiée à travers les professionnels de santé

§63. Les professionnels de santé en prison. Quatre modèles comportementaux

§64. Le professionnel de santé exerçant en prison et le rôle de tiers. La réforme du système de santé en milieu carcéral en France et en Italie

§65. Surpopulation carcérale et maladie

§66. Indépendance professionnelle et capacité de garder le secret en milieu carcéral

§67. Des autorités indépendantes jugent la pratique médicale en prison

§68. Un questionnaire pour mieux connaître la réalité carcérale italienne

§69. Prison et manipulation. Deux exemples

 

Chapitre 9. Sortir de la prison

§70. La perspective éthique de la prison

§71. La prison : une institution en quête de justice

§72. Pour dépasser les contradictions entre médecine et prison

§73. La prison, la médecine et le pardon

 

Conclusions

Bibliographie

Ouvrages

Articles

Rapports officiels


Collection : Thèses du CDSA

Support : papier

ISBN : 978-2-84874-521-3

Format : 150x210 mm

286 pages




Vous pourriez également aimer