Sexualités, autonomie et handicaps : freins et perspectives

Sexualités, autonomie et handicaps : freins et perspectives

Une étude pluridisciplinaire pour remettre en cause les facteurs discriminatoires de la sexualité chez les personnes en situation de handicap et faire changer les mentalités pour de nouvelles perspectives juridiques.

Sous la direction de : Emmanuel Cartier, Alain Giami, Coralie Leuzzi-Louchart

Auteur(s) : Pierre Brasseur, Sandrine Chassagnard-Pinet, Audrey Darsonville, Dominique Everaert-Dumont, Jennifer Fournier, Jean-Luc Letellier, Lucie Nayak, Marc Pichard, Bruno Py, David Simard, Michel Viviano

Parution : janvier 2018

Prix : 34  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

L'appréhension du handicap par le droit n’est pas nouvelle, notamment dans le champ des incapacités et du droit de la santé. Mais la loi en a fait un objet particulier du droit selon une double démarche de protection et d’inclusion. Au-delà de ces composantes essentielles à l’insertion des personnes en situation de handicap dans notre société, la question de la sexualité demeure souvent confinée à une sphère privée de laquelle le droit détourne son regard par respect mais aussi et surtout par pudeur, voire par tabou.

La question de la sexualité est au cœur de la place que nos sociétés contemporaines doivent réserver à ces personnes dont la vulnérabilité n’est pas seulement physique ou mentale mais aussi sexuelle. De nombreuses questions relèvent en effet de ce champ encore trop souvent maintenu dans l’ombre et nécessitent par nature une réflexion pluridisciplinaire.

Après avoir justifié d’un intérêt tardif pour un champ d’investigation investi depuis de nombreuses années par des chercheurs en sciences humaines, les organisateurs du colloque ont proposé d’avancer selon deux axes majeurs : la diversité des normes de la sexualité et la place particulière du « tiers » dans la relation d’intimité.

Dans cet ouvrage, porté par la pluridisciplinarité, les intervenants, juristes, sociologues, médecins, psychologues, éducateurs, professionnels et représentants d’association proposent des éléments de réponse à des questions complexes mais essentielles.

À propos des auteurs Afficher

Pierre Brasseur

Pierre Brasseur

Pierre Brasseur est doctorant en sociologie à l'université Lille 1, Clerse - UMR CNRS 8019.
Emmanuel Cartier

Emmanuel Cartier

Emmanuel Cartier est professeur de droit public à l'université Lille 2 et est codirecteur du CRD&P.
Sandrine Chassagnard-Pinet

Sandrine Chassagnard-Pinet

Sandrine Chassagnard-Pinet est professeure de droit privé et sciences criminelles à l'université Lille 2, CRD&P et codirectrice de l’équipe René Demogue.
Audrey Darsonville

Audrey Darsonville

Audrey Darsonville est professeure de droit privé et sciences criminelles à l'université Lille 2, CRD&P, l’ERADP.
Dominique Everaert-Dumont

Dominique Everaert-Dumont

Dominique Everaert-Dumont est maître de conférences HDR en droit privé et sciences criminelles au CRD&P, l’EREDS.
Jennifer Fournier

Jennifer Fournier

Jennifer Fournier est docteur en sciences de l’éducation et chargée de recherche à l'université Lumière Lyon 2.
Alain Giami

Alain Giami

Alain Giami est directeur de recherches à l’Inserm, CESP, équipe : Genre, sexualité, santé.
Jean-Luc Letellier

Jean-Luc Letellier

Jean-Luc Letellier est président du Crédavis.
Coralie Leuzzi-Louchart

Coralie Leuzzi-Louchart

Coralie Leuzzi-Louchart est doctorante en droit public et allocataire de recherche à l'université Lille 2, CRD&P – ERDP.
Lucie Nayak

Lucie Nayak

Lucie Nayak est chercheure sous contrat Inserm au sein du CESP Équipe « Genre, sexualité, santé ».
Marc Pichard

Marc Pichard

Marc Pichard est professeur de droit privé à l'université Paris-Nanterre, Cedcace (EA 3457).
Bruno Py

Bruno Py

Bruno Py est professeur de droit privé et sciences criminelles à l'université de Lorraine.
David Simard

David Simard

David Simard est doctorant en philosophie, au sein de la Communauté d’établissements de l'université Paris-Est et membre du laboratoire Lettres, idées, savoirs (LIS - EA 4395) de l’Upec.
Michel Viviano

Michel Viviano

Michel Viviano est maître de conférences HDR à l'université Lille 2, CRD&P – ERDP.

Sommaire Afficher

Avant-propos
Emmanuel CARTIER, Alain GIAMI et Coralie LEUZZI

PARTIE I
APPRÉHENSION PLURIDISCIPLINAIRE DE NOTIONS PROTÉIFORMES


CHAPITRE 1
La légitimation d’une approche juridique tardive et nécessairement partielle

Emmanuel CARTIER et Coralie LEUZZI

CHAPITRE 2
Handicap et sexualité : les approches en sciences sociales

Alain GIAMI

CHAPITRE 3
Sexe, normes et liberté

Bruno PY

PARTIE II
LA DIVERSITÉ DES NORMES DE LA SEXUALITÉ


CHAPITRE 1
Genre, sexualité et handicaps : aspects sociologiques

Pierre BRASSEUR

CHAPITRE 2
La sexualité, objet d’un « droit à » ?

Marc PICHARD

CHAPITRE 3
Connaissance et méconnaissance de la législation pénale : entre protection et surprotection

Audrey DARSONVILLE

CHAPITRE 4
L’accompagnement de la vie sexuelle et affective des personnes en situation de handicap

Jean-Luc LETELLIER

CHAPITRE 5
Sexe et handicap : l’encadrement par les institutions publiques locales

Michel VIVIANO

CHAPITRE 6
Intimité, vie amoureuse et sexualité en établissement : des obstacles persistants ?

Jennifer FOURNIER

PARTIE III
SEXUALITÉ DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET « TIERS INTERVENANTS »


CHAPITRE 1
Sexualité et handicap : le concept de consentement face au dispositif de sexualité

David SIMARD

CHAPITRE 2
Le consentement de la personne en situation de handicap mental à la contraception

Sandrine CHASSAGNARD-PINET

CHAPITRE 3
L’assistance sexuelle : une perspective intégrative

Lucie NAYAK

CHAPITRE 4
Questionnement du droit social au sujet de la reconnaissance juridique de l’assistant sexuel

Dominique EVERAERT-DUMONT

Extrait Afficher

Veuillez renseigner votre adresse e-mail ci-dessous afin de télécharger un extrait :

La presse en parle

"L'insertion des personnes handicapées dans la société fait l'objet de textes de loi portant sur l'accès au logement, à la scolarité, l'emploi, aux soins… La question de la sexualité a, quant à elle, toujours été confinée à l'espace privé duquel le droit détournait son regard. Néanmoins, en mai dernier, un colloque ouvrait le débat, conviant chercheurs, juristes, sociologues, psychologues, éducateurs et représentants associatifs. Dont les contributions, réunies au sein de ce recueil d'actes, permettent notamment de comprendre les raisons de l'intervention tardive des juristes sur le sujet et détaillent l'évolution de la prise en compte de la question ces dernières années. Si le dispositif pénal a d'abord été conçu pour assurer une protection renforcée au bénéfice de ce public considéré comme vulnérable, le droit à une vie sexuelle et affective est aujourd'hui une revendication des personnes elles-mêmes. Certains directeurs d'établissements mettent d'ailleurs en place des actions visant à les accompagner. Mais les obstacles juridiques et éthiques persistent et la réponse institutionnelle se heurte toujours à l'impossibilité de former des assistants sexuels comme il en existe ailleurs en Europe."

Direction[s], n°162, mars 2018.


Collection : Actes et séminaires

Support : papier

ISBN : 978-2-84874-727-9

Format : 160x240 mm

Poids : 326g

194 pages



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !


Vous pourriez également aimer
Dans la même collection