La rencontre du droit français et de la pharmacopée orientale : l’exemple vietnamien

La rencontre du droit français et de la pharmacopée orientale : l’exemple vietnamien

Étude d'une rencontre inédite entre le droit occidental français et la pharmacopée "traditionnelle" vietnamienne.

Auteur(s) : Antoine Leca

Parution : octobre 2016

Prix : 44  (format papier)

En stock, livraison en 48h


Présentation

C’est à la rencontre du droit français et de la médecine et de la pharmacopée orientale, à travers l’exemple vietnamien, qu’est consacré ce numéro. La « pharmacopée traditionnelle sino-indochinoise » a été juridiquement définie dès l’époque coloniale et la médecine traditionnelle était alors tolérée. À l’indépendance, la médecine locale est devenue la médecine nationale du pays et s’est affirmée à côté de la médecine occidentale dont elle s’est efforcé d’utiliser les méthodes, depuis les expérimentations jusqu’au système de formation et, d’une moindre mesure, pour l’encadrement. Depuis l’entrée de la République socialiste du Vietnam à l’OMS et à l’OPCI se pose avec acuité la question de la brevetabilité. La protection intellectuelle des médicaments traditionnels ne peut pas être considérée comme absolument satisfaisante. Même la réussite de l’artémisine traduit surtout un véritable autocontournement du droit des brevets. L’adaptation de la médecine et de la pharmacopée d’origine non-occidentale aux réalités d’un droit contemporain, élaboré quant à lui dans un univers occidental, suppose certainement un effort des Etats demandeurs, mais il appelle aussi à une réflexion critique sur les solutions juridiques actuelles, notamment pour ce qui a trait au droit de la propriété intellectuelle, qui peuvent et doivent évoluer.

À propos de l'auteur

Antoine Leca

Antoine Leca

Antoine Leca est agrégé des facultés de droit, professeur à l’université Paul Cézanne d’Aix-Marseille et directeur du CDSA (EA n° 3242).

Sommaire Afficher

Préface
Antoine Leca

Laurence Monnais
Loi coloniale et médecine vietnamienne. D’une rencontre oubliée à une liaison féconde (1871-1943)

Jean-Philippe Agresti et Éric Gasparini
L’ambiguïté des pouvoirs publics français durant la période coloniale en Indochine : la politique de lutte contre la consommation de produits stupéfiants aux temps de la Régie générale de l’opium

Guylène Nicolas
L’usage actuel des opiacés en France : de la lutte contre la douleur à la lutte contre la dépendance

Nguyen Hoang Anh
L’autorisation de pratiquer la médecine traditionnelle au Vietnam

Trinh Qoc Toan, Nguyen Van Quan
La protection intellectuelle de la médecine traditionnelle au Vietnam

Nguyen Tien Vinh
Le régime juridique de la lutte anti-contrefaçon dans la sphère sanitaire au Vietnam

Antoine Leca
La difficile adaptation du droit des brevets aux préparations tradimédicales à travers les exemples vietnamien et chinois

Tran Van Hai
Solutions pour surmonter les difficultés de la protection des brevets pour les médicaments traditionnels à base de plantes au Vietnam

Séverine Hupfer
Le statut juridique du « baume du Tigre » au regard de la réglementation européenne et de la jurisprudence de la Cour de cassation

Le Thanh Tu
La protection des animaux sauvages utilisés dans la médecine traditionnelle asiatique : le cas des trois pays Laos, Cambodge, Vietnam


Revue : Les cahiers de droit de la santé (ISSN 1774-9832)

Support : papier

ISBN : 978-2-84874-669-2

Format : 160x240 mm

188 pages




Vous pourriez également aimer
Anciens numéros